5 activités de montagne pour repousser ses limites

dimanche 21 avril 2024 il est 11h08

Le vélo de route
5/5 - (2 votes)

×

On le sait, faire du sport en altitude permet de développer ses globules rouges et sa VO2 max. En plus de ses paysages d’exception, la montagne est le terrain de jeu idéal pour repousser ses limites. Le terrain irrégulier permet de développer sa puissance et les longues ascensions permettent de travailler le muscle. Certains sports à sensations permettent également de transcender ses appréhensions et de développer l’esprit d’équipe. Que vous soyez un adepte du vélo, du trail, du rafting, du canyoning ou du VTT de descente, vous trouverez forcément une activité à votre goût pour repousser vos limites et vivre des moments inoubliables.

Le vélo de route : voyage ascensionnel et paysages grandioses

On le sait, le vélo de route est un sport de fond très complet qui permet de travailler l’endurance et les watts. Enfourcher son vélo en montagne et partir à l’assaut des cols les plus mythiques des Alpes est non seulement un voyage dans des paysages grandioses, mais aussi un exercice qui va booster vos performances durablement. Répétée plusieurs fois dans la saison, l’ascension de col travaille vos muscles, votre puissance brute et votre cœur bien entendu. Dans les Alpes, on peut grimper des cols de près de 2000 mètres de dénivelé, passant au passage de la canicule aux derniers névés de neige. Parmi les cols mythiques, les lacets du col du Galibier, ceux du Ventoux ou de l’Izoard figurent parmi les défis les plus mythiques du massif. En haut, on bénéficie souvent de panoramas à couper le souffle et d’une satisfaction immense d’avoir atteint son objectif. Mais sans monter si haut, l’ascension du col du Chat, au-dessus du lac du Bourget ou du col de la Forclaz au-dessus du lac d’Annecy, même en vélo électrique, vous offrira cette sensation de complétude si propre aux sports de montagne.

Le trail : la course, oui, mais en pleine nature

Si vous courez, mais n’avez jamais pratiqué le trail running, il conviendra de l’aborder en toute humilité. Partir à la découverte des sentiers escarpés et des paysages sauvages de la montagne en courant procure en effet un grand plaisir, mais vous confronte aussi rapidement à vos limites. Pensez à marcher dès que la pente est trop forte et à ne pas surestimer vos capacités. De nombreux parcours balisés existent maintenant dans les Alpes, pour tous les niveaux et toutes les envies. Commencez par 5 km, puis 10 km le lendemain si les jambes sont bonnes. Mais plus que la distance, c’est le dénivelé qui compte. Si vous pratiquez peu de dénivelés habituellement, courir 600 mètres de dénivelé risque de vous procurer quelques courbatures. Là aussi, on vous conseille d’y aller très progressivement. Tout comme en vélo, le trail va vous aider à développer votre force et vos capacités cardiaques.

Le rafting : sensations fortes et esprit d’équipe

Le rafting n’est pas forcément une activité physique qui repoussera vos limites physiques. Il consiste en effet à descendre les rapides d’un torrent de montagne en équipe sur un bateau gonflable. Guidé par un moniteur, vous vous laissez emporter par le courant et affrontez les obstacles ensemble pour une bonne dose d’adrénaline et de fous rires. Le rafting permet d’apprivoiser sa peur, de faire corps en équipe pour aller plus loin ensemble. Il soude l’esprit d’équipe et détend les esprits. On le pratique dans les Alpes sur la Durance, le Verdon, l’Isère, le Giffre et l’Arve notamment. 

Le canyoning : exploration aquatique et aventure verticale

Là encore, le canyoning ne va pas développer vos capacités physiques. Il va par contre vous permettre de vous détendre et de travailler votre confiance en soi. Cette activité de montagne, à mi-chemin entre spéléologie et escalade, consiste à explorer les canyons creusés par les rivières en pratiquant des sauts, des rappels et en glissant dans des toboggans naturels. Cette pratique du canyoning est plutôt ludique et souvent accessible dès 8 à 10 ans. On peut aussi pratiquer un canyoning plus sportif avec de grandes descentes en rappel et des sauts techniques de plus de six mètres. On pratique le canyoning un peu partout dans les Alpes, du Verdon au Pays du mont Blanc, en passant par l’arrière-pays niçois et les massifs préalpins.

Image : Cycliste sur le col du Galibier, par Aurélien Antoine, Alti-Mag

Le VTT de descente : adrénaline et technicité

C’est l’activité phare estivale des stations de ski : à VTT de descente, vous dévalez les pentes escarpées et les sentiers sinueux à VTT qui rejoignent la station. Cette discipline, qui est avant tout un sport de pilotage, vous permettra de tester vos limites et de vivre des sensations fortes. Les sentiers sont souvent dédiés à la pratique et aménagés en conséquence avec des virages relevés, des portions plus roulantes et petites bosses pour garder un peu de ludique. Comme en ski alpin, on trouve des descentes vertes, bleues, rouges et noires, pour s’amuser, quel que soit votre niveau. Quant à la montée, elle se fait en remontée mécanique.



achat voiture hybride occasion acheter une voiture hybride acheter voiture hybride occasion Aide Informatique avocat droit propriété intellectuelle casquette gavroche chapka Citations conseiller immobilier creation de site internet DOE DOE numérique DOE numérqiue développeur web full stack emplacement Benne Paris espace coworking Furious Jumper installation pompe à chaleur kit anniversaire garçon location voiture casablanca loi montagne loungefly Loungefly Disney meilleure boutique ésotérique médaillon funéraire occasion voiture hybride permis candidat libre petite voiture hybride occasion plaque funeraire poppers Rasoir Anti-Bouloche salonfly disney Skull Jacket Snap Coquin tapis de tarot tapis de tarot divinatoire tapis pour tirer les cartes tapis tarot tatouage pendule divinatoire Taxi Rouen voiture hybride d'occasion VTT véhicule hybride occasion véhicules hybrides occasion yoga

Laisser un commentaire

Alleena